Jesus Bikers : Le chrétien > La vie chrétienne > Le baptême

Le baptême
Print


Selon Dieu , le baptême concerne des croyants adultes qui sont plongés entièrement dans l' eau.

Le baptême d'eau est l' expression visible d'une véritable conversion de celui ou celle qui s'engage publiquement et avec assurance à suivre le Seigneur.
Il marque le commencement d' une vie nouvelle fructueuse pour Dieu, un comportement nouveau et sans ambiguïté à l' égard du péché.
Pécher signifie " manquer le but " , c' est enfreindre les commandements de notre papa céleste et ne pas suivre ses bonnes recommandations.
Le baptême d'eau est une institution du Seigneur Jésus :
" Il y a un seul Seigneur, une seule foi, un seul baptême . " (verset de la Bible : Ephésiens 4.5)
" Faites des disciples, les baptisant..." (Matthieu 28. 20)
Pour désigner ceux qui croient au Seigneur Jésus-Christ et à sa Parole, on emploie aujourd' hui
le mot "chrétiens" qui en réalité veut dire "petits christs" c'est à dire "disciples de Christ".
Le terme d'origine était "disciples" : "Ceux qui acceptèrent sa parole furent baptisés et en ce jour là
le nombre des disciples augmenta d'environ 3000 âmes. " (Actes 2. 41)
L'apôtre Pierre l'a bien compris et il demanda que Corneille et ses amis qui avaient cru et avaient été baptisés du Saint- Esprit, soient , dans la foulée , baptisés d'eau. Ananias dit à Saul :
" Pourquoi tardes-tu, lève toi et sois baptisé." (Actes 22. 16)
Pierre exhorte ceux qui ont été touchés le jour de la Pentecôte à se repentir et à se faire baptiser d'eau. (Actes 2. 38 et 41)

Le baptême est un acte de foi
" Quand ils eurent cru à Philippe, qui leur annonçait la bonne nouvelle du Royaume de Dieu et du nom de Jésus-Christ, hommes et femmes se firent baptiser. " (Actes 8. 12)

La foi est indispensable pour être baptisé . Elle précède toujours le baptême et non l' inverse.
" Qu' est-ce qui empêche que je sois baptisé " , dit l' eunuque à Philippe. Ce dernier répond :
" Si tu crois de tout ton cœur , cela est possible. " (Actes 8. 36 et 37)
Jésus lui-même venant au Jourdain pour être baptisé par Jean-Baptiste, nous donne l'exemple de l'obéissance de la foi. Dans un engagement personnel et responsable, il a tenu à montrer,
qu' en toutes choses, il se rendait obéissant à son Père.
Il a dit : " Enseignez leur à observer tout ce que je vous ai prescrit."
Celui qui dit croire, sans être baptisé , est comme celui qui vit en concubinage, il ne s' engage
ni publiquement ni réellement. Il ne se lie pas.

Le baptême dans l'eau est une acte qu' il convient d' accomplir pour être agréable à Dieu
Déjà, Jean Baptiste, baptisait des hommes et des femmes qui venaient vers lui en se repentant, condition essentielle. " Alors Jésus vint de la Galilée au Jourdain vers Jean, pour être baptisé par lui.
Mais Jean s'y opposait, en disant: C'est moi qui ai besoin d'être baptisé par toi , et tu viens à moi ?
Jésus lui répondit: Laisse faire maintenant, car il est convenable que nous accomplissions ainsi
tout ce qui est juste. (Matthieu 3. 13 à15)
Par ce récit nous pouvons comprendre que le baptême d' une personne réellement convertie est agréable à Dieu qui manifeste son approbation .

Le baptême est un acte pour adultes
La forme biblique du baptême d'eau est l' immersion , le mot grec baptizein signifiant immersion.
Etre immergé, plongé et recouvert d' eau, enseveli dans l'eau quelques secondes.
L' immersion est le signe physique d'une réalité spirituelle de baptême en Jésus: la mort au péché,
à notre vie ancienne. Le vieil homme que nous étions est enseveli par le baptême dans la mort
de Jésus, et ressuscité avec Lui pour marcher en nouveauté de vie , que Le Seigneur appelle la Nouvelle Naissance. (Romains 6. 3 à 11)
C'était la forme du baptême dans l' église au temps des premiers chrétiens et il est juste de continuer sous cette forme.
Jésus se fit baptiser à l'âge d' environ trente ans. Les premiers disciples baptisés étaient des hommes et des femmes, d'abord ceux et celles qui suivaient Jésus, puis les disciples des premières églises.
Il y a surtout une raison fondamentale pour laquelle le baptême est donné à des personnes
en âge de s' engager , ce sont les paroles de Jésus lui-même :
" Celui qui croira et qui sera baptisé sera sauvé, mais celui qui ne croira pas sera condamné. " (Marc 16. 15 et 16) C'est clair : " Celui qui croira ...."
De plus on lit dans 1 Pierre 3. 21 :
" Cette eau était une figure du baptême, qui n'est pas la purification des souillures du corps,
mais l' engagement d'une bonne conscience envers Dieu. "
Un jeune enfant ne peut engager sa conscience envers Dieu ni s'engager.
Les nouveaux nés et petits enfants sont présentés au Seigneur au sein de l'assemblée,
comme Jésus l'a été et on prie pour eux specialement , mais le baptême ne les concerne pas.
Si un jeune enfant venait à déceder , il serait accueilli auprès de Dieu , n'étant pas responsable d'avoir ou non choisi de suivre Jésus , vu qu'il n'était pas en âge de s'engager. Il en est de même pour les enfants hélas mis à mort dans le ventre de la maman , lors d'un avortement .

C'est aussi un sujet de joie dans le ciel et sur la Terre
"Il y a de la joie dans le ciel pour un seul pécheur qui se repent" (Luc 15. 10)
Et également parmi les disciples, témoins de la conversion et du salut d'hommes et de femmes pécheurs et pécheresses qui se tournent vers le Seigneur.
" Il se réjouit, lui et sa famille, de ce qu' il avait cru en Dieu " (Actes 16. 34)
" ils glorifièrent Dieu, en disant : Dieu a donc accordé la repentance aussi aux païens,
afin qu' ils aient la vie." (Actes 11. 18)
" tandis que les disciples étaient remplis de joie et du Saint- Esprit." (Actes 13. 52)

Le baptême: une richesse relationnelle
Nous sommes baptisés au nom du Père, au nom du Fils, au nom du Saint-Esprit et engagés
vers une relation avec eux.
(Matthieu 28. 19)

Une relation avec Dieu , notre Père
D' abord dans la repentance envers Dieu. Rappelez vous , c'est le premier point de l'annonce
de l' Évangile et le premier pas de notre approche de Dieu.
"J' irai vers mon Père, je lui dirai : j'ai fauté contre toi ... " (Luc 15. 18)
La communion avec Dieu notre Père céleste, c'est le sentiment profond que nous sommes maintenant Ses enfants.

Une relation avec Jésus-Christ le Fils de Dieu
Jean Baptiste baptisait d'eau en disant de croire en celui qui venait après lui : le Fils de Dieu , Jesus.
Jésus lui-même appelait ses auditeurs à croire en Lui.
Etre baptisé au Nom de Jésus c'est l' expression :
  1. de notre foi en lui, comme notre Sauveur, en son œuvre rédemptrice, en la réalité
    que son sang versé à la croix nous purifie de nos péchés. (1 Jean 1.7)
  2. de notre attachement à lui , notre communion avec lui.(1 Jean 1.3)
    Comme le sarment est attaché au cep afin de produire le fruit , ainsi nous demeurons attachés au Seigneur Jésus pour produire une vie nouvelle .
  3. de notre identification avec lui , selon Galates 3. 27 :
    " Vous qui avez été baptisés, vous avez revêtu Christ. "
  4. de notre engagement à être son disciple pour recevoir ses instructions, demeurer dans sa parole et mettre en pratique son enseignement avec persévérance. (Jean 8. 31 - Luc 8. 15) Confesser le Seigneur devant les hommes et avoir une bonne conduite au milieu des inconvertis. (1 Pierre 2. 12 et Matthieu 5. 16)
  5. de notre chemin d'esperance.
    " Vous avez pour fin la vie éternelle. " (Romains 6.22)

Une relation avec le Saint-Esprit
Le baptême d'eau est le début d'une vie nouvelle dirigée par l' Esprit de Dieu.
" Dès que Jésus eut été baptisé, il sortit de l'eau. Et voici, les cieux s'ouvrirent, et il vit l' Esprit de Dieu descendre comme une colombe et venir sur lui. Et voici, une voix fit entendre des cieux ces paroles: Celui-ci est mon Fils bien-aimé, en qui j'ai mis toute mon affection." (Matthieu 3. 16 et 17)
Après avoir été baptisé d'eau le Seigneur Jésus fut rempli du Saint-Esprit , revint du Jourdain,
et il fut conduit par l' Esprit dans le désert.
Il est écrit: " Parce que vous êtes fils, Dieu a envoyé dans nos coeurs l' Esprit de son Fils, lequel crie : Abba ! Papa ! " (Galates 4. 6) et aussi : " Ceux qui sont enfants de Dieu sont habités et conduits
par le Saint-Esprit et l' Esprit lui-même rend témoignage à notre esprit que nous sommes
enfants de Dieu. " (Romains 8. 14 et 16)
Les apôtres Pierre et Jean, ainsi que Paul, considéraient que l'expérience qui devait suivre normalement le baptême d'eau était " le baptême du Saint-Esprit ".
(Actes 8. 14 à 17 et Actes 19. 2 à 7)
Lorsque vous avez été baptisés d'eau , attendez-vous à recevoir le baptême du Saint-Esprit
et priez pour le recevoir. Parfois même il précède le baptême d'eau .
(Actes 10. 44 à 46)
Par le Saint-Esprit nous vivons désormais en communion avec le Père et avec le Fils.
IL va produire en nous son fruit, la nature du Père et du Fils, et manifester dans nos vies
sa puissance.
(Actes des Apôtres, aux chapîtres 1, 2, 8, 10, 19)
Tite 3. 5 nous dit :
"Dieu nous a sauvés, non à cause des oeuvres de justice que nous aurions faites,
mais selon sa miséricorde, par le baptême de la régénération et le renouvellement du Saint- Esprit. "
Nous remarquons les deux expressions le concernant :
  1. Sa présence et son habitation en nous , car nous sommes son temple.
    (Jean 14.16 et 17. 1 Corinthiens 3. 16)
  2. Sa puissance sur nous : la manifestation de l' Esprit par l' opération de ses dons,
    selon 1 Corinthiens 12.

Une relation avec l' Eglise
Le baptême d' eau marque notre entrée dans l' Église de Jésus-Christ.
" Le nombre de ceux qui croyaient au Seigneur, hommes et femmes, augmentait de plus en plus ." (Actes 5.14)
" Ceux qui acceptèrent sa parole furent baptisés et le nombre des disciples augmenta...
Ils persévéraient dans l' enseignement des apôtres, dans la communion fraternelle,
dans la fraction du pain et dans les prières...
Et le Seigneur ajoutait chaque jour à l' Eglise ceux qui étaient sauvés. "
(Actes 2. 41 à 47)
En outre , Jésus lui-même a insisté et prié afin que ceux qui croient en Lui soient Un .
(Jean 17. 20 à 26)
Les membres de l' Eglise, qui est le "Corps de Christ" , participent à sa vie, ses réunions, ses activités, ses travaux, ses joies, ses peines, ses combats, son témoignage...
Rien de ce qui se passe dans l' Eglise ne peut nous laisser indifférents. (1 Corinthiens 12. 12 à 27)
Le sentiment qui doit animer l' Eglise, c'est à dire " les membres de son corps ", c'est l 'amour.
" Je vous donne un commandement nouveau: Aimez-vous les uns les autres comme je vous ai aimés, vous aussi , aimez- vous les uns les autres. À ceci tous connaîtront que vous êtes mes disciples,
si vous avez de l' amour les uns pour les autres."
(Jean 13. 34 et 35)
 


Valid XHTML and CSS.