Jesus Bikers : Le motard > Rassemblement de Dunkerque

Rassemblement de Dunkerque
Print

Depuis quelques mois " l'affaire " était en préparation... et ce samedi 4 juin tant attendu arriva enfin. Huit motards chrétiens se retrouvent ce fameux matin pour déferler sur la région.
Avec 2 jours d'avance sur un autre déferlement qui a eu lieu il y a plus de 50 ans...
eh oui le débarquement en Normandie !
Dédé, Jean Yves, Thierry et Martine, David et notre doyen Denis (68 ans) nous ont retrouvé
devant l' Assemblée Évangélique de St Pol sur Mer pour le départ programmé à 10h00.
Dominique avait déjà débarqué la veille chez moi après une journée au volant de son fourgon.
Nous avons pu aller en soirée " faire une digue " comme on dit à Dunkerque.
Ce fut un bon moment d'échange et de détente où nous avons évoqué les évènements de 1940
qui se sont passés sur ces plages du littoral dunkerquois.
Vous vous souvenez peut-être du film : "Week-end à Zuydcoote" avec Jean Paul Belmondo ?
Combien de soldats n'ont ils pas laissé leur vie sur ces plages ?
Quel contraste avec cette soirée paisible !
Pour revenir à nos riders, ils étaient tous sur le pied de guerre pour un programme bien rempli :
250 km sur les routes des monts de Flandres et du littoral nordiste.
Le matin nous avons parcouru quelques monts : le Mont des Cats, le Mont Noir en Belgique
où nous nous sommes arrêté prendre un pot.
Bon moment de convivialité où l'on a fait plus connaissance les uns avec les autres.
Nous avions rendez vous, pour le déjeuner, avec Dominique, mon épouse et les enfants,
vers midi près de la forêt de Clairmarais à quelques kilomètres de St Omer dans le Pas de Calais.
Nous avons pris un peu de retard sur le programme et c'est vers 13h00 que nous avons pique niqué. Après une bonne heure de repos et de partage, nous enfourchions à nouveau nos machines pour rejoindre le Cap Blanc Nez près de Calais.
Gabriel, mon fils de 13 ans qui nous avait accompagné toute la matinée sur l'arrière de ma bécane, est reparti avec ma " tribu " pour se rendre à la préparation d'une après-midi de "quartier libre" : annonce de l' Evangile dans la rue pour les enfants.
Après le Nord le matin, nous voici sur les routes du Pas de Calais. Denis, notre " papy biker "
nous ouvre la route et nous fait découvrir de superbes panoramas. Il la connaît la région le papy ! Nous voilà enfin au Cap Blanc Nez, car les kilomètres se font sentir.
Nous avons eu une belle journée malgré un vent qui use, surtout quand on est en 125 comme moi !
Quel panorama à Blanc Nez ! On peut même voir les côtes anglaises quand le temps est bien dégagé mais pas assez ce jour-là malheureusement. Ça soufflait dur et j'ai même perdu un gant.
Quelques photos de groupe plus tard et une petite balade, nous rattrapons Calais où Thierry
devait récupérer un rétroviseur dans un magasin de motos,
le temps de prendre un café et de " reluquer " les bécanes neuves !.... On peut rêver...
Retour sur Dunkerque, pour nous retrouver à la maison avec Denis et David autour d'un café.
Mais la journée n'est pas encore terminée. Après un bon temps passé à la réunion des jeunes,
nous sommes allés à la " baraque à frites "; autre tradition incontournable chez les chtis.
Quelle journée bien remplie !

Et ce fut le deuxième jour : Dominique a été invité à partager son ministère auprès des bikers
à la fin du culte. L'auditoire très attentif, fut plutôt étonné de découvrir ce moyen de témoigner
de l'amour de Dieu dans le monde des motards.
Après avoir discuté avec nos frangins bikers après le culte mais aussi avec d'autres chrétiens,
nous sommes allés rejoindre ma femme et les enfants à Steene pour la sortie annuelle des enfants.
Après le pique nique , nous nous retrouvons sur le terrain de foot avec les gosses.
Mon beau-frère Alain vient nous rejoindre avec sa Honda 650 Shadow rouge, super briquée.
Nous allons passer le reste de l'après midi chez lui où nous retrouvons ma belle-soeur Catherine, chanteuse/guitariste du groupe MADYC et aussi " bikeuse ".
Après une bonne après-midi de détente, nous rentrons à la maison pour partager le repas
avec la famille. En soirée, nous avons fait un petit bilan plutôt positif du week-end.
C'est vraiment encourageant, et ce n'est qu'un début car nous verrons la gloire de Dieu
chez les bikers nordistes et même au delà j' en suis sûr.
A Dieu soit la gloire
A "Noste ké" ha "Kenavo", ce qui veut dire "au revoir" en flamand et en breton !

Michel
région Nord
Dernière mise à jour (Mars 2017)
 

Clip Vidéo

video

Actu Moto

moto station

JESUS BIKERS Mission motarde

Pôle de Motards Chrétiens

Genèse et Action

genése et actions du club

Comment servir

comment servir


Valid XHTML and CSS.