Dorene ( Fibromyalgie)
Print


Elle était top model, puis une maman et femme au foyer, puis grand mère.
Soudain elle se retrouva consignée au lit, sans aucun espoir de récupération.
"J' avais toujours été une battante dans la vie ", partage la californienne Dorene .
" Mon mari, Larry et moi étions actifs dans notre église locale. Nous étions responsables de groupes de maison. Nous profitions bien de nos enfants et de nos dix sept petits enfants.
Puis, c' est comme si la corde avait cassé."
La douleur commença dans son bras. Une tendinite fut diagnostiquée.
Beaucoup de médication, de thérapie et de chirurgie s' en suivirent, mais elle ne trouva aucune amélioration
La douleur s' étendit à l' autre bras, puis gagna le dos et les jambes.
Le diagnostic devint celui d' une fibromyalgie.
"Aucune quantité de médicaments ne suffisait à enlever la douleur, rappelle-t-elle.
" Même mon visage et mes mains me faisaient mal. Mes muscles avaient des spasmes dès le premier mouvement. Marcher était horrible.
Je ne devais plus que rester au lit. Dans ces pires moments, je criai à Dieu sachant que j' étais arrivée au bout, à moins qu'Il ne me touche.
C'est alors que j' entendis dans mon esprit, "Je suis le Dieu des extrêmités".
Il me disait de regarder et de voir ce qu'Il allait faire."
Elle décida d' aller à la convention de miracles avec Pasteur Benny HINN à Anaheim en Californie.
Sa fille dût l' habiller, et il fallut toute la force et le courage de Dorene pour y assister.
Chaque mouvement lui amenait une douleur immense, et pourtant elle suivait l' adoration
durant la réunion. C'est alors que l'un des membres du service pria pour elle.
"Je priais avec mes mains en l'air ", se souvient-elle. "Je réalisai soudain que mes mes mains
ne me faisaient pas mal.
Puis je remarquai que la douleur était partie des autres parties de mon corps.
C'est alors que je me souvins de ce que j' avais perçu : Je suis le Dieu des cas désespérés".
"Je me levai, marchant et me réjouissant, libérée de la douleur pour la première fois
depuis six longues années ! "
De retour à la maison, son docteur fût très étonné, sachant qu' il voyait les résultats d' un miracle.
Aujourd' hui, elle sert toujours le Seigneur en conseillant et en parlant lors de conférences féminines.
Une fois de plus, elle est modèle dans un magasin d' habillement.
" Les gens sont étonnés de voir mon énergie ", dit Dorene, " et je suis plus qu' heureuse de leur partager mon témoignage et ma guérison, reçue lors d'une convention avec Pasteur Benny.
Dieu m' a rendu la vie ."
 
Vers la liste...


Valid XHTML and CSS.