Jesus Bikers : Le chrétien > L' Église Évangélique > Pourquoi et comment ?


Évangéliques ou évangélistes

Lʼadjectif évangélique se réfère à lʼ Évangile. Il désigne certains chrétiens rattachés au protestantisme. Ce terme authentifie aujourdʼ hui un courant particulier du protestantisme.
Nous sommes plus de 600 000 chrétiens évangéliques en France.
Il ne faut pas confondre “évangélique “ avec “évangéliste”.
Ce dernier mot désigne les auteurs des 4 Evangiles.
Il qualifie également une personne qui annonce lʼ Evangile aux non croyants.

Des racines et une histoire

Le désir de chaque chrétien devrait être de vivre de la même façon que les premiers chrétiens vivaient au 1er siècle, après le départ de Jésus, dans ce quʼon appelle lʼ église primitive
qui était une église évangélique !
Le courant “ “évangélique “ proprement dit a déja cinq siècles dʼ histoire.
Ses racines remontent au début du protestantisme, au 16 ème siècle.
Aujourdʼ hui encore, les chrétiens de conviction évangélique partagent les valeurs fondamentales
des réformateurs (Martin Luther, Jean Calvin etc...) :
  • Le salut est une grâce de Dieu, une faveur imméritée
  • Dieu nous déclare juste en raison de notre foi et des actes qui en découlent,
    mais pas par notre mérite.
  • La Bible constitue lʼ unique autorité pour définir la foi du croyant.
    Elle est considérée comme la norme autant sur le plan théologique que pratique.
  • Jésus est lʼ unique chemin de salut, étant mort puis ressuscité des morts pour chacun de nous.

Avec tous les chrétiens nous reconnaissons en Lui le Sauveur qui nous réconcilie avec Dieu
et nous délivre de la puissance du mal.
Nous croyons que Dieu nous parle par la Bible et que lʼ enseignement de toutes les églises
doit être entièrement soumis à la Parole de Dieu.
A Dieu seul la gloire, Lui qui a pris lʼ initiative de nous réconcilier avec Lui.
Comment définir la foi évangélique ?
Trois points sont partagés par lʼ ensemble des chrétiens de conviction évangélique :
  • La valeur essentielle de la Bible comme référence de la foi.
  • Lʼ importance de la conversion personnelle. On ne naît pas chrétien,
    on le devient par choix personnel et engagement individuel.
    Cʼ est ce qui explique que lʼ on baptise les croyants adultes comme du temps de Jésus,
    en les plongeant dans un bassin dʼ eau tiède ou une rivière.
    Quant aux bébés, on les présente au Seigneur et on prie pour eux.
  • Lʼ universalité du message de lʼ Evangile et lʼ importance, pour les chrétiens évangéliques,
    de le faire connaître autour dʼ eux. De ce fait, ils désirent faire savoir à ceux qui lʼ ignorent,
    quʼ on peut être sauvé et recevoir la vie éternelle.
    Le salut, qui consiste à vivre à lʼ avenir eternellement au paradis et être sauvé de lʼ enfer,
    est un don gratuit de Dieu aux hommes qui se repentent et acceptent son appel et son pardon.

Les évangéliques sont-ils dʼorigine américaine ?

Le mouvement évangélique est actuellement en majorité un mouvement des pays du Sud
(Amérique du sud, Afrique, Chine, Inde ) et non un mouvement occidental.
Considérer les évangéliques comme un mouvement américain est donc inexact.
En revanche, au 16 ème siècle et ensuite, de nombreux évangéliques ont émigré en Amérique,
à cause du terrible manque de liberté religieuse qui sévissait en Europe.

Les évangéliques sont-ils une secte ?

Il nous faut dʼabord préciser le terme secte puisquʼ il a trois sens possibles:
étymologique, sociologique, dangerosité.
Si la secte se définit par le fait de ne pas pouvoir entrer ou sortir librement,
être dirigés par un gourou, privés de liberté de conscience, sous des contraintes financières,
alors les églises évangéliques ne peuvent assurément pas être classées parmi les sectes.
Les évangéliques sont très attachés au principe démocratique.
Lʼ engagement de pasteurs ou les décisions relatives à la direction de lʼEglise sont généralement soumises au vote des membres de la communauté locale.
Ce fonctionnement est à lʼ opposé de la domination dʼ un groupe par un gourou.
Mais comme tout groupe humain, elles ne sont pas non plus à lʼ abri de dérives possibles ou de comportement de repli sur soi.
Cʼ est alors que le rôle dʼ instances nationales régulatrices comme la Fédération Protestante
de France, la Fédération Évangélique de France, lʼ Alliance Evangélique Francaise
prend toute son importance.
Nous chrétiens évangéliques et motards chrétiens souhaitons témoigner de notre croyance,
en suivant l' exemple de Jésus qui nous a demandé d' aimer notre voisin comme nous-même.
Cette volonté de l' amour suppose le respect de l' autre , de ses convictions ,
excluant toute violence et ne laissant pas de place à la manipulation.

Comment expliquer la croissance de lʼ Eglise Évangélique

Des raisons extérieures

La laïcisation de la société depuis la deuxième moitié du 20 ème siècle a provoqué le déclin
des grandes églises et la perte de repères spirituels et moraux.
La modernité nʼ a pas tenu ses promesses. Lʼ homme dʼ aujourdʼ hui est déçu des effets négatifs
que le progrès technique a entraînés, isolant les individus dans des rapports de plus en plus virtuels.
Dans le même temps, le besoin de réponses aux questions existentielles nʼ a pas diminué.

Des raisons propres

Devenir “ chrétien évangélique ” par libre choix est une notion moderne qui répond aux aspirations
dʼ aujourdʼhui. Chaque chrétien est invité à mettre lʼ Evangile de Jésus Christ en pratique
dans sa vie personnelle, ce qui constitue un projet de vie.
La doctrine protestante évangélique répond à la demande dʼ authenticité,
de respect de la personne humaine et de ses besoins dans tous les domaines de la vie.
Les églises évangéliques développent une grande capacité dʼ adaptation :
elles peuvent se réunir dans un salon chez un particulier ou compter plusieurs dizaines
de milliers de membres... et survivre dans les pays où sévit la persécution religieuse.
Foi et salut personnels font appel à un engagement et à la responsabilité individuelle.
Ainsi les membres des assemblées participent activement à la vie de leur communauté.
La mise en avant des dons de lʼ Esprit Saint, tels que la Bible les définit, encourage chacun
à une participation très souvent créative, ce qui rend lʼ église vivante, spontanée et conviviale.

La diversité évangélique

Les français sont habitués à lʼ Eglise catholique dont les magnifiques édifices parsèment toutes les communes du pays et sont autant de magnifiques oeuvres dʼ art et de patrimoine architectural.
Les évangéliques, eux, se réunissent aussi en de multiples lieux, et portent de multiples étiquettes.
Lʼ absence dʼ une hiérarchie pyramidale affirmée, dʼ un clergé ou dʼ une structure unique surprend
et parfois déroute. Les évangéliques peuvent être considérés comme une famille dans laquelle
lʼ essentiel du patrimoine génétique est commun à tous les membres qui la composent.
Seuls quelques chromosomes diffèrent et vont donner naissance à des églises diverses.
Lʼ histoire, la compréhension variée de certains aspects théologiques et ecclésiaux secondaires expliquent que les croyants se regroupent en diverses dénominations.
Les évangéliques ont néammoins lʼ essentiel en commun.
Les réunions sont ouvertes à tous. Lʼ Evangile est annoncé, la prière est spontanée,
la musique ” transporte ” et on vit des temps très forts.
Bienvenue à chacun !
Au programme : cultes dynamiques, réunions de prière, dʼ étude biblique, voyages humanitaires,
club de motards et bikers chrétiens, repas des hommes, réunions de dames, activités des jeunes,
salon de thé, bowling, soirées à thèmes et concerts fréquents.
Pour la gloire dʼ un même merveilleux Seigneur et Sauveur :
Jésus de Nazareth.
( Parties du texte issues de “ Réseau Evangélique Suisse “ )


Trouver une église évangélique
 


Valid XHTML and CSS.