Jesus Bikers : Le chrétien > Notre corps > Être en forme

Comment être en forme
Print
Les 4 secrets :
  1. La vie au grand air
    Il faut vivre au grand air au maximum, et profiter du soleil au minimum 10 minutes par jour .
    Aérer suffisamment la pièce où l'on se trouve est une condition essentielle
    pour avoir une bonne santé.
  2. L'exercice physique
    Toutes activités physiques sont bonnes, les vertus de l' exercice physique sont innombrables, tant au plan musculaire, qu' immunitaire, neurologique, psychologique .
    Nous avons été créés pour cela et l' entraînement physique est un trésor de santé.
  3. Le sommeil
    C'est ce qu'il y a de plus facile à faire .
    Prenez au moins sept heures de sommeil, vous en aurez besoin.
    Une sieste d'une demi heure est très bonne aussi.
  4. La nourriture
    Il semble que malgré tous les progrès faits dans la société, les gens soient plus occupés qu'autrefois. La plupart disent qu'ils n'ont pas le temps de manger sainement.
    Or les études montrent que l'exercice et l'hygiene alimentaire peuvent diminuer par exemple le risque de diabète et parfaire notre santé plus que des médicaments.
    Malheureusement, ne pas se nourrir sainement a un impact négatif.
    En fait, un bon plan alimentaire est un style de vie qui doit nous accompagner chaque jour.
    Réaliser nos changements progressivement nous aidera à suivre notre plan et le rendre efficace.
    En résumé, nous allons voir que le mieux est une alimentation plutôt riche en protéines
    et fibres, modérée en glucides et faible en lipides.
    De nombreuses études ont montré que la cuisson génère aussi plein de nuisances et de maladies modernes.
    Un grand secret pour la santé est alors de prendre le plus possible d' aliments crus,
    dans la forme où le Créateur les a faits (à part les pommes de terre, les poireaux,
    les navets etc...).
    Pour plus de commodité , on peut aussi les mixer.
    Mis en jus , sous forme de smoothies ou milk shakes, cela permet de consommer des légumes, étant alliés avec des fruits qui adoucissent le goût.
    Pas de limites , c'est selon votre inspiration.
    On peut ajouter des oléagineux (amandes , noisettes et toutes noix), de l'avocat , des épices.

Les protéines, c'est bon
La priorité ce sont des protéines saines et de bonne qualité contenues dans les féculents,
le soja, les oléagineux.
Ensuite viennent blancs d'oeufs, lait écrémé, fromages, poissons, viandes rouges et blanches .
Les oeufs sont riches en protéines et n' affectent pas le taux de cholestérol,
s'ils sont consommés le matin.
La bonne proportion est de 65 % de protéines d'origine végétale pour 35 % de protéines
d'origine animale .
Elles aident en facilitant la satiété.
Pour ce qui concerne la quantité à prendre cela dépendra de votre volume musculaire,
mais normalement une personne doit en prendre environ 0,8 à 1,5 grammes (en protéine pure)
par kg de poids corporel.

Modérez les sucres (glucides)
La plupart des gens pensent que c'est de manger des graisses qui rend gras et que,
en diminuant leur apport de graisses elles vont devenir minces, mais elles n'ont pas vraiment raison.
Les sucres sont aussi incidieux que les graisses, car ils peuvent vite être transformés en gras.
Bien sûr nous avons besoin d' apport énergétique sous forme de glucides, mais pas en excès.
Eloignez vous des aliments qui contiennent beaucoup de sucre.
Une canette de soda en contient dix cuillérées à café ; en boire régulierement diminue le taux
de calcium dans vos os et favorise l' ostéoporose.
Le soda le plus répandu aux USA contient de l' acide phosphorique qui entraîne la déshydratation.
On trouve du sucre dans beaucoup de céréales pour petits dejeuners, sauces à salade, cookies, gâteaux et friandises alors lisez bien les étiquettes et utilisez cela de maniere exceptionnelle. Beaucoup de jus de fruits qui paraissent sains ont seulement une petite proportion de fruits
mais beaucoup de sirop de maïs.
Or le diabète de type 2 est en progression à cause de la prise excessive de sucres.
Abandonnez le sucre blanc, la farine blanche, le pain blanc, les pâtes et le riz blancs.
Préférez les aliments complets mais issus d' une culture biologique .
Ainsi ils contiendront fibres, vitamines et sels mineraux.
De plus ne prenez pas de produits hautement élaborés mais essayez de manger
le plus naturellement possible, dans la forme où Dieu a créé vos aliments.
Il existe deux catégories de glucides (hydrates de carbone) : les sucres simples ou complexes.
  • Les sucres simples
    Il faut les restreindre car ils provoquent une rapide production d'insuline par l'organisme
    ce qui favorise les "coups de pompe" et encourage les dépôts de graisse.
    Ce sont : le sucre de table, les jus de fruits, les confiseries.
    Utilisé modérement , le meilleur est encore le miel.
  • Les sucres complexes
    Ce sont les amidons ( les féculents, le riz, les pommes de terre, les flocons d'avoine
    et la semoule de blé).
    Le foie les transforme en glycogène, combustible pour les muscles en travail anaérobique .
    Si vous vous sentez faible c'est que vous êtes justement en manque de sucres complexes
    et cela signifie que vos réserves de glycogène sont épuisées .
Le bon moment pour prendre des sucres complexes est le repas avant et après l'effort physique.
Deux à trois heures avant c'est l' idéal pour en consommer.
Votre stock de glycogène sera alors à son maximum pour l' effort.
Il existe aussi des sucres " fibreux " qui contiennent beaucoup de vitamines et de minéraux.
Ce sont les haricots verts, les carottes, le broccoli, le chou-fleur.
Il contribuent aussi au bon fonctionnement de l'appareil gastro-intestinal
alors il ne faut pas les oublier !

La question des graisses (lipides)
Même si les graisses sont souvent incriminées, elles demeurent nécessaires pour les performances.
Elles servent aussi à l'assimilation des vitamines, à la fabrication des hormones,
la lubrification des tendons puis à la bonne santé de la peau et des cheveux .
Elles amènent facilement la satiété.
Les meilleurs lipides sont contenus dans l' huile d'olive de première pression à froid,
l' huile de carthame, l' huile de colza, l' huile de noix, les poissons gras et bleus
(thon, saumon, sardine, maquereau ), les amandes, toutes sortes de noix et les avocats.
Les graisses nocives se trouvent dans les aliments tels que charcuterie, margarine,
fritures mais surtout huile de palme et graisses hydrogénées.
Préferez ce qui est cuit à l ' étouffé, à l'autocuiseur ou bouilli.

Des apports essentiels
Manger au moins quatre légumes et quatre fruits variés par jour, si possible venant de votre jardin
ou issus de l'agriculture biologique.
C' est une règle d'or incontestable pour être en bonne santé, de par l'apport en fibres, vitamines, mineraux et oligo éléments. Attention : déguster les fruits en dehors des repas.
Très importantes aussi, les plantes vitales que sont :
ail, oignon, cèleri, ciboulette, persil, fenouil, radis noir , gingembre , curcuma, thym, romarin, origan,
sarriette, sauge, basilic, cerfeuil, pissenlit, germe de blé, plantain, pourpier, ortie,
ainsi que toutes les baies: mûres, myrtilles, framboises, cassis, groseilles, grenade.

L'eau c'est la vie
L' eau est la seule boisson indispensable pour éliminer les déchets et toxines de l'organisme.
A raison d' environ deux litres d'eau par jour en plus de votre nourriture , celle ci favorise
votre amincissement dans une bonne mesure.
Ce qui est facile en buvant un grand verre d'eau environ toutes les deux heures durant la journée.
Il est intéressant de boire de l’eau avant le repas : on note que des personnes qui suivent un régime
et boivent deux verres d'eau avant chaque repas ont perdu 30 % de poids de plus que les autres.
Si possible, choisir de l'eau de source et non chlorée.

Quand faut-il manger et à quelle fréquence ?
Un bon vieux dicton dit que le petit déjeuner équilibré est un repas capital qui vous donne
un bon départ pour la journée. Ne sautez donc jamais le "ptit déj",
idéalement composé de fruit frais, protéines et sucres lents.
Essayez de viser 5 petits repas par jour, ceci incluant une collation à 10 h et un goûter à 16 heures
(au travail vous pouvez emporter quelques fruits et une préparation dans un shaker).

Bons principes
Une étude a observé que les personnes qui reconnaissent manger sous le coup des émotions
ont un risque bien plus élevé d'être en surpoids.
Si vous avez l'impression de grignoter pour compenser un stress, essayez de boire de l'eau,
mangez une pomme ou une carotte.
Ecoutez votre musique favorite ou faites une promenade à pied.
Lors de vos repas , restez détendu, mastiquez longtemps chaque bouchée, afin d’être plus vite rassasié.
Prenez votre temps pour manger, cela enlève des calories aux repas.
Faites de petites bouchées. La revue American Journal of Clinical Nutrition
a constaté que les personnes qui font de grosses bouchées consomment 50 % de calories de plus
par repas que celles qui font de petites bouchées et mâchent longtemps.
En coupant votre nourriture en petits morceaux, vous augmentez la satiété, et surtout vous profiterez plus de ce que vous mangez.
Si possible, prenez votre repas principal le midi pour que la plupart des calories soient brûlées
au lieu d' être stockées en graisse corporelle.
(Votre taux métabolique est plus élevé en journée que le soir où il commence à faiblir) .
Essayez de dîner avant 20 heures et seulement avec des légumes ou sucres lents,
car des protéines ou graisses nuiraient au sommeil.
Nettoyez vos couverts juste après le repas et enlevez si possible toute nourriture de votre entourage.
Alors vous ne serez pas tenté de la manger !
 


Valid XHTML and CSS.